Mai-juin 2017

2 mai 2017

Photo © Ernesto Timor - Refuge public

Et cette colère qui se reflète dans le dépit, cet égoïsme qui se calcule au plus petit, y a-t-il des représentations, des mots, des mouvements, des notes qui les dévient, les transforment ?
Une œuvre est-elle en capacité d’infléchir un jugement, d’apaiser une peur, de fouiller l’obscurité ?
C’est-à-dire peut-elle offrir plus d’enchantements que l’ordinaire ne nous donne d’opportunités de nous abimer ou nous emmurer ?
Comment en sommes-nous venus à douter que d’un soleil peut sortir un chemin ?…

François Chaffin


Agir ensemble
Nous sommes fiers de vous annoncer la naissance du catalogue de nos ateliers de création partagée ! Pour tout savoir sur l’offre de la compagnie en matière d’action culturelle, ateliers  « flash » ou au long cours, lectures vivantes… Ce livret de 36 pages est disponible sur simple demande pour tous les professionnels, n’hésitez pas à nous solliciter ! Mais c’est aussi un PDF téléchargeable d’un simple clic sur la couverture ci-contre…


La vie en poche
Je suis contre la mort (version de poche) sera à Saint-Valéry-sur-Somme pour Théâtre en Festival le 24 juin prochain ! Détails pratiques

Le travail, cette farce
Le prochain spectacle du Théâtre du Menteur sera un texte polyphonique signé François Chaffin, intitulé 51 mots pour la dire sueur. Cette farce poético-politique autour du travail (sa valeur ajoutée comme son désespoir, ses outils de construction et de démolition de l’homme…) est en recherche de co-production, pour une création à l’automne 2018… En savoir plus (page de présentation, dossier professionnel)…

Le prénom a été modifié
Le 19 mai, à 19h30, dans notre (petit) théâtre de La Cavalerie en Val d’Essonne, la mensuelle Ruée dans les Box accueillera une proposition de la Factorie / maison de poésie en Normandie : rien qu’une comédienne et une musicienne pour incarner la parole bouleversante de Perrine Le Querrec.
En savoir plus sur cette Ruée dans les Box #8