Correspondances panoptiques (2010-2011)

13 août 2015

Le Théâtre du Menteur a piloté de 2010 à 2011 3 cycles d’ateliers de création artistique faisant chaque fois dialoguer un groupe de détenus de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis avec des élèves d’un lycée voisin.

Pour aider à l’émergence de ces paroles, visuelles ou écrites, plusieurs artistes intervenants : Ernesto Timor (photographe), François Chaffin (auteur), Valérie Dassonville (metteur en scène) et Sylvaine Hélary (musicienne), rejoints plus tard par Céline Liger (jeu).
Des livrets offrent des traces imprimées de ces correspondances-passerelles, qui ont également servi de matériau à des spectacles montés avec les détenus et présentés aux publics de la Maison d’arrêt. Ils ont été remis aux divers participants de cette expérience.

Ce projet n’aurait pu se faire sans le soutien des enseignants du lycée Einstein à Ste-Geneviève-des-bois, du SPIP 91, de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, de la DRAC Ile-de-France et des partenaires du Théâtre du Menteur (Région Ile-de-France, Conseil général 91).

Les 2e et 3e livrets sont disponibles en ligne sous forme de PDF  : Volume III ; Volume II.

• La ville de Sainte-Geneviève-des-Bois expose du 24 septembre au 10 décembre 2011 une sélection de 22 diptyques grand format en extérieur, complétée par une exposition du 26 novembre au 10 décembre à la Médiathèque.
• Les Correspondances Panoptiques ont été intégralement projetées le 29 juin 2011 au Bal à Paris, à l’occasion de la signature de la convention triannuelle Culture-Justice entre la DRAC Ile-de-France et la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires.

Pour en lire plus sur ce projet :
Depuis Fleury-Mérogis (récit en cours de cycle 2)
Pourquoi pas nous (récit en cours de cycle 3)
Traces d’écriture photographique (synthèse des 3 cycles)