Le vent ne fait pas de prisonniers (Fleury-Mérogis, 2016-2017)

4 septembre 2016

Nouvel atelier de création de documentaire poétique, Le vent ne fait pas de prisonniers est un projet de fabrique d’écritures visuelles, textuelles et sonores, enregistrées sur un support vidéo et imaginées par les détenus de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Atelier photographique animé par Ernesto Timor

Photo issue d’un précédent cycle d’ateliers à Fleury, les Correspondances panoptiques.

Animés par les artistes du Théâtre du Menteur, les ateliers ont pour objectif de réaliser un film évocateur à partir d’une captation de portraits « abstraits », de silhouettes étranges, de gros plans de figures mystérieuses, d’ombres et de flous, et de voix toniques ou chuchotées… Tourné dans la salle d’animation de la Maison d’arrêt (transformée en petit plateau de prises de vue et de son) et traduisant l’expérience de vie des détenus participant au projet, le film conjuguera de façon impressionniste les images et les sons issus d’un travail préliminaire d’écriture partagée, et travaillera principalement les dimensions métaphoriques de leur aspiration à une vitalité positive.
A suivre !