Elle, sans prénom, prénom modifié. Elle, singulier, pluriel, comme les viols dont elles ont été victimes. Les mots me tombaient dessus comme les hommes lui étaient tombés dessus.”

 

Photo et graphisme © Timor Rocks ! - Le prénom a été modifié

Le flyer de la soirée (recto).

Photo et graphisme © Timor Rocks ! - Le prénom a été modifié

Le flyer de la soirée (verso).

 

Ruée #8, vendredi 19 mai 2017 à 19h30

Le prénom a été modifié
D’après le récit de Perrine le Querrec

 

Finalement je me suis décidée. Je suis descendue à la cave. Je m’y suis enfermée. Avec mes mots, ma colère, la tête pleine de ses cris et du silence indigne des autres. J’y suis restée, dans la cave. Je ne pouvais pas y croire, je ne pouvais pas m’y résoudre, je refusais d’oublier, de passer à autre chose, de la voir disparaître.
Elle, sans prénom, prénom modifié. Elle, singulier, pluriel, comme les viols dont elles ont été victimes. Les mots me tombaient dessus comme les hommes lui étaient tombés dessus.
Mais moi je les voulais ces mots-là, je voulais rompre tous les silences qui l’enterraient, qui la condamnaient.
Je suis allée les chercher, un par un, je les ai obligés à se tenir devant moi, je les ai interrogés, tournés et retournés, je voulais qu’ils disent tout, qu’ils … Lire la suite…

Vitalité. Nom commun, féminin, du latin vitalitas. Disposition des corps organisés à opérer les mouvements, les actions qui constituent la vie ; force de vie ; dynamisme ; aptitude à la vie.”

 

Photo et graphisme © Timor Rocks ! - Je suis contre la mort

Le flyer de la soirée (recto).

Photo et graphisme © Timor Rocks ! - Je suis contre la mort

Le flyer de la soirée (verso).

 

Ruée #7, au Théâtre Brétigny, samedi 27 avril 2017 à 19h30

Je suis contre la mort
Concert de mots

Le Théâtre du Menteur

 

Après Prométhée poème élec­trique, le Théâtre du Menteur pré­sente Je suis contre la mort, un oratorio sur la force de vie et tout ce que nous tentons pour nous opposer à la crise et aux appels à la résignation. Alors qui pour se jeter en l’air au-dessus des ordinaires, s’allumer entre chien et loup ?
Soulevé par une musique électro-inventive et un verbe impulsif, le spectacle mélange les énergies du théâtre et du concert, faisant écho à nos désirs, à tout ce que nous offre le vivant… Allez, il faut que ça flambe !

Texte et écriture scénique : François Chaffin. Musique au plateau : Nicolas Verger et Olivier Métayer (groupe Appat203). Jeu : Julien Defaye et François Chaffin. Voix enregistrée et regards complices : Céline Liger. Esthétique sonore: Denis Malard. Création lumière : Manu Robert.
Production : Théâtre du Menteur. Coproduction : … Lire la suite…

Fasciné par les arbres, j’ai pris le parti d’une lecture avec un travail corporel, physique. Le corps exprime tout autant que la voix, la métamorphose…”

 

Photo et graphisme © Timor Rocks ! - Végétal

Le flyer de la soirée (recto).

Photo et graphisme © Timor Rocks ! - Végétal

Le flyer de la soirée (verso).

 

Ruée #6, vendredi 24 mars 2017 à 19h30

Végétal
Solo-performance proposé par le Morbus Théâtre

 

Végétal, c’est le récit d’un jeune homme qui, lentement mais inexorablement, se transforme en arbre.
Métaphore poétique et fantastique sur la maladie, c’est une lutte pour vivre, nos métamorphoses, la peur de ce que l’on devient, notre corps changeant et comment on dépasse tout ça.
Avec humour, tendresse et simplicité, Végétal c’est aussi un hymne à la nature et à la vie.
Volonté de dire ces mots-là avec sève et organe…

Un jour, j’ai changé d’odeur. Je me suis mis à sentir le végétal. D’un coup. Moi, je n’avais rien demandé à personne. Mais à chaque fois c’était pareil : j’éteignais la lumière, je me déshabillais, j’ôtais mon tee-shirt, et pendant que ma tête se retrouvait coincée entre mon torse et le tissu, mon nez avalait de pleines bouffées de terre. Je me débattais avec. Plus de sueur, plus de traces de sueur, plus de cette odeur naturelle 

Lire la suite…