Un élan collectif, deux temps, trois mouvements !

Premier mouvement : l’écriture
(de janvier à avril juin 2020)

La constitution du corpus textuel s’opérera de deux façons :

  • un appel public à répondre à une consigne d’écriture : « Chacun vivait dans son coin… et puis quelque chose est arrivé, nous étions ensemble ! » ;
  • des ateliers d’écriture et de lecture (qui pourront prendre la forme de récolte de paroles quand l’écrit est un frein).
Deuxième mouvement : la sélection des textes
(de mars à avril 2020) dates à repréciser à l’issue de la crise du Covid 19

Les textes reçus ainsi que ceux écrits en ateliers seront collectés, lus, repérés, puis assemblés (sélectionnés, coupés, agrégés… pour former un récit collectif, qui servira de gisement au travail de mise en voix. 

La mise en forme définitive des écrits incombera à François Chaffin, écrivain de théâtre, sous la forme d’un montage des textes sélectionnés.

Troisième mouvement : répétitions et création d’un  Concert de mots et/ou d’un film
(juin 2020) dates à repréciser à l’issue de la crise du Covid 19

Une mise en voix du texte final viendra clore l’aventure. Il sera proposé aux lecteurs volontaires du territoire de former un Orchestre à dire qui restituera le tout sous la forme d’une représentation théâtrale (un Concert de mots) ou d’un film, réalisé par Céline Liger.