Les Inattendues #1, octobre 2021 – Parloir vibrant

  Les Inattendues #1,  jeudi 21 octobre 2021 à 19h30 Une proposition du Théâtre du Menteur Soirée de lancement des Inattendues Parloir vibrant Que l’on gueule ou que l’on murmure, il faut que ça flambe ! Lors de ces soirées que nous programmons 3 ou 4 fois par saison, nous souhaitons… Lire la suite...

Comme un reptile au soleil

Notre Reptile a pris de belles couleurs cet été au festival d’Avignon… Il nous a été très agréable, à Céline et moi, de recevoir des spectateurs l’enthousiasme et l’énergie levés en elles et eux par cette création sur le désordre amoureux. Ce ne fut pas simple, nous jouions un jour sur deux, les protocoles sanitaires rodaient, les spectateurs et les professionnels n’étaient pas si nombreux, chaque jour imposait sa charge de travail, il fallait en parler dans la rue, se tenir prêt pour les représentations, ne pas laisser la joie fondre en plein soleil… Et nous y sommes parvenus, soulevés notamment par la joie profonde qu’inspirait le spectacle à celles et ceux qui avaient pris le risque de la poésie et de la singularité.

François Chaffin

Extraits de presse

Comme un oratorio électrique et hors du temps, Reptile parle tout à la fois à nos âmes, nos tripes et notre cœur. Une élégie sans trame, qui file au cours des émotions et des mots, des désirs et des maux. Dans la trame poétique incomparable de Chaffin. Un tourbillon poétique, teinté de rouges, de bleus et d’or.
Karine Prost, Rue du théâtre, le 15 juillet 2021. Lire l’intégrale.

Reptile est une invitation, celle du partage de mots, le temps d’un spectacle, autour de cette alchimie que deux êtres peuvent vivre, l’amour. Et qu’est-ce qu’il est bon de vivre ce désordre en leur compagnie ! Dans cet oratorio, il est donc question de pulsations, de couleur rouge, celle qui nous emporte au pays de la passion, et de voix, celles qui vont dire les mots doux, violents et crus de cet état amoureux. Que ces mots soient le fruit d’un ensemble de voix off qui fait appel à notre imaginaire collectif, ou ceux poétiques de l’écriture de François Chaffin, ils font toujours mouche et touchent en plein cœur.
Laurent Bourbousson, Ouvert aux publics, le 27 juillet 2021. Lire l’intégrale.


Paroles de spectateurs

C’est rare, par les temps qui courent, une Parole, une parole loin des actes théâtraux de communication marchande, et notamment de la vogue branchouille du théâtre documentaire-on-vous- délivre-enfin-la-vérité. Je crois que notre moyenne, la moyenne évoquée par François dans le spectacle (battements de cœur), a considérablement augmenté, grâce à vous.

Et je n’ai qu’un mot à dire : allez-y ! La seule mesure anti-covidésespération réellement efficace et qui pourrait bien vous réconcilier avec la vie, avec l’amour, sans mièvrerie, avec humour et une bande son impeccable !

 


Pour tout savoir sur cette création, charger le dossier, etc. : Reptile.

Ruée dans les box # ?, juin 2021 – Reptile (version de poche)

  Ruée # ?, vendredi 18 juin 2021 à 19h30 Soirée de réouverture + clôture de saison Attention : soirée hors les murs : rendez-vous au TAG  ! Place du Damier, Ancien Centre technique municipal, 91350 Grigny Reptile Version de poche de la nouvelle création du Théâtre du Menteur Texte  : François Chaffin Jeu  : Céline Liger, François… Lire la suite...

Reptile : enfin en public !

Le spectacle s’est créé à huis clos au TAG à Grigny en mars. En voici une galerie photo.
Et nous avons la joie de confirmer l’ouverture au public des dates suivantes. Au plaisir de vous y retrouver en chair et en os !
◗ Premières : 3 et 4 juin 2021, le Grand Parquet, Paris 19, à 19h www
◗ Avignon Off : du 7 au 31 juillet 2021, jours impairs à 17h15, Artéphile www

 



Pour tout savoir sur cette création, charger le dossier, etc. : Reptile.

Reconfiguration des écailles

Reptile était de nouveau en résidence au TAG à Grigny du 1er au 5 mars, et le spectacle se dessine un peu mieux à chaque session.

Au fil de cette traversée incertaine et chahutée par la crise sanitaire, Julien a dû quitter le projet pour des raisons de santé… nous te souhaitons une belle réparation, camarade !
Céline, Manu et moi poursuivons notre chemin inventif, nos écailles se distinguent nettement maintenant, nous serons prêts pour les premières du 4 juin au Grand Parquet à Paris, nous espérons nous en aller ensuite au festival d’Avignon.

La mise en scène, l’interprétation, les musiques et le son, la scénographie et la lumière, tout s’assemble et nous soulève ; le printemps est notre ami.

Est-ce qu’on vous a dit que vous étiez les bienvenus ?

Nota bene : le TAG étant fermé aux représentations publiques, la date du 26 mars qui devait être notre première n’aura pas lieu, comme annoncée initialement.

FC


 


Pour tout savoir sur cette prochaine création : Reptile.

Reptile au milieu du gué

Fait froid, mais on est là, on a laissé des traces de pas sur la neige au-dehors, on a branché la machine à café, la sono et les lumières, on a fait craquer les mots dans la musique…

Quatrième semaine de répétitions, le milieu du gué, les textes se racontent sans papier (ou presque), notre scénographie est au complet, Manu a mis de la lumière un peu partout, du rouge un peu partout, des ombres et des coups d’éclat, le plateau s’est couvert de micros, il reste assez de place pour le cri, assez d’espace pour le geste, ça va…

Nous faisons naitre le Reptile, avant-première le 26 mars, le théâtre du Grand Parquet à Paris au début du mois de juin, le festival d’Avignon ensuite, mais après ?

Que va devenir cette création, coincée entre les impératifs des mesures sanitaires, les théâtres empêchés de rouvrir, les saisons à venir majoritairement constituées des reports de programmation, comment respirer au-dessus des problèmes, retrouver le fil avec les publics ?

Tout reste à inventer…

FC


En résidence au TAG à Grigny du 8 au 12 mars 2021, photos © Ernesto Timor.


Pour tout savoir sur cette prochaine création : Reptile.

Reptile : de plus en plus près

Reptile, Théâtre du Menteur - photo © Shan
Photo © Shan

En mars prochain, la nouvelle création du Théâtre du Menteur, Reptile, de François Chaffin, sortira des limbes de nos répétitions, qui se poursuivent à un rythme à peu près mensuel, pour l’essentiel au TAG à Grigny.

À la croisée du théâtre et de la musique, Reptile est un concert de mots sur le désordre amoureux qui tente de faire écho à nos alchimies intimes, nos pulsions de vie et de mort, avec l’espoir d’en faire vibrer l’énergie, la folie et l’humour !
C’est l’histoire chaotique d’Eros qui dirait à Thanatos : «  Pourquoi choisir le cœur si c’est pour viser dedans ?  »
Oui, Reptile est un oratorio électrique donnant voix à cette force sauvage qui nous traverse et nous transporte au-delà de toute raison…

 


 

Teaser vidéo de Céline Liger, nouvelles traces de résidence en novembre-décembre 2020, avec sampling du dossier de production.
Pour retouver ce dossier dans son intégrale et tout savoir sur cette prochaine création : Reptile.

Ruée dans les box #1, octobre 2020 – Parloir vibrant

Que l’on gueule ou que l’on murmure, il faut que ça flambe !       Ruée #1, vendredi 16 octobre 2020 à 19h30 Parloir vibrant Concert de mots participatif Lors de ces soirées que nous programmons désormais plusieurs fois par an, nous souhaitons laisser le micro ouvert afin que tout(e)… Lire la suite...