Trois lectures de “51 mots pour dire la sueur”

Elle et lui : — princesse. cowboy. danseuse. super-héros. magicienne. cosmonaute. quand j’étais petit(e) je voulais devenir grand(e). pour que mes rêves dépassent la réalité… Telle est la première réplique de 51 mots pour dire la sueur de françois chaffin, une farce poético-politique sur ce qui nous relie au travail ; quand… Lire la suite...

51 mots : une lecture apéritive

Y aura-t-il de l’anisette ? c’est le détail qui reste à voir. Ce qui est certain c’est qu’on servira des mots à foison lors de cette lecture apéritive surprise que le Théâtre du Menteur propose à Avignon pour une date unique : jeudi 13 juillet  ! Nous vous invitons à une lecture 
de… Lire la suite...

Je suis contre la mort, à Bagnolet aussi !

Je suis contre la mort se rejouera au théâtre Le Colombier, à Bagnolet, début novembre : jeudi 3 à 14h30, vendredi 4 et samedi 5 à 20h30. Si  vous ne l’avez pas vu à Avignon (ou que vous voulez le revoir !), une occasion à saisir… Ci-dessous le flyer de ces dates… Lire la suite...

Lectures vivantes

Au menu de cette section Lectures vivantes… Jean de la Fontaine, chroniques de l’intemporel Boris Vian, la vie jazz Le droit à la paresse (une relecture électrique de Paul Lafargue) JACK ! (autour de la folie) Le rire de Mai 68 (autour de… Mai 68) Le grand vacarme (autour de la… Lire la suite...

Je suis contre la mort : le livre !

Plusieurs textes de François Chaffin ont fait l’objet de publication ces dernières années, que ce soit chez des éditeurs indépendants ou en autoproduction à  tirage limité (liste complète sur cette page). A l’occasion de la création de Je suis contre la mort, un nouveau volume paraît en co-édition Théâtre du… Lire la suite...

A quelques jours de la première…

A quelques jours de la première, dans l’espace des répétitions et le temps des incertitudes, j’écoute Julien sur scène faire écho à mes doutes : “Pourquoi ne pas improviser, se foutre en l’air au milieu des habitudes, continuer de chanter après ça, résister à la pression du gris, à tous les… Lire la suite...