Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis

Ateliers à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis
Ateliers à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis

Par la fenêtre, je regarde tout ce qui ne se voit pas.
Je te regarde, je vois en toi.
On tâchera de marier l’utopie et la poésie, on s’en fout mon frère, rigole avec moi,
personne n’arrêtera ce que nous sommes : des êtres de libre pensée.

Atelier Vis-à-vis.

De saison en saison nous intervenons en milieu carcéral…




Le Théâtre du Menteur mène depuis 2009 des ateliers de création artistique au cœur de la Maison d’arrêt des hommes de Fleury-Mérogis (91). En partenariat avec le SPIP 91, la Maison d’arrêt des hommes, la DRAC et la Région Ile-de-France.

 

2017-2018. Je crie ton nom. Projet de mots et de musique ayant abouti à une représentation au festival Vis-vis du Théâtre Paris-Villette, annonce ici.

2016-2017. Le vent ne fait pas de prisonniers. Projet de fabrique d’écritures visuelles, textuelles et sonores, qui a abouti à un film vidéo.

2015-2016. De concert. Atelier mené  en par­te­na­riat avec  l’Orchestre Symphonique Divertimento, avec pour abou­tis­se­ment un spectacle pré­senté  à Fleury-Mérogis, puis au Théâtre Paris-Villette, dans le cadre du fes­ti­val Vis-à-Vis.

2014-2015. Con­cert de mots. Une douzaine d’ateliers conduits par un musi­cien (Guillaume Bertrand) et un auteur (François Chaffin), culminant en un concert sur la scène improb­a­ble de la chapelle de la prison…

2013-2014. Vis-à-vis. Un dedans-dehors artistique (écriture, vidéo et son) emmené par le Théâtre du Menteur entre des détenus de Fleury-Mérogis et un groupe de femmes de Paris 19 piloté par les Héroïnes modernes. Pro­jet mené par Céline Liger en col­lab­o­ra­tion avec François Chaf­fin, Denis Malard, Juli­ette Baron et Sophie Troise. Traces de ces créations…

2012-2013. L’attente. 19 séances, du 1er octobre 2012 au 11 février 2013.
Intervenants : Valérie Dassonville, Dominique Dauchez, Carine Lefebvre-Quennell, Denis Malard et Gilles Boustani.
Résumé du projet…

2010-2011. Correspondances panoptiques. Cycle de trois volets de créations et d’échanges entre la Maison d’arrêt des hommes et un lycée voisin (Albert Einstein à Ste-Geneviève-des-bois), mêlant photographie (Ernesto Timor), musique (Sylvaine Hélary), son (Denis Malard), écriture et mise en jeu (Valérie Dassonville). Avec pour conclusion chaque fois la publication de livrets, des représentations à la Maison d’arrêt. Et pour finir une exposition de grands formats en plein air, produite par la ville de Sainte-Geneviève des bois. En savoir plus, voir images et livrets…