Bulletin de janvier-février 2018

Photo © Ernesto Timor - Adieu Thierry

Mon poteau Thierry est parti juste après Noël, il s’est offert l’immensité pour faire écho à sa voix…
De “Mœurs d’une guerre” en 1989 jusqu’à “Entretiens avec la mer” il y a peu, il a dessiné avec moi les jours et les nuits du Théâtre du Menteur, habité de sa vaste présence toutes les tentatives que nous avons faites ensemble pour que surgissent les choses qui sont derrière les choses.
J’aimerais vous dire que la vie continue…

François Chaffin



En slip avec les anges…
Thierry Barthe nous a quittés ce 27 décembre. Sa route était étroitement liée au Théâtre du Menteur depuis 1989…
Sa voix sur des photos extraites de nos archives, encore 3 minutes en sa compagnie… A visionner ici



Lecture-spectacle qui résonne #1  : le Rire de Mai 68 (création 2018)
“Je me souviens de l’incendie des couleurs de l’aube, ma première nuit de liberté, première nuit d’occupation de l’école et du sentiment de vivre enfin qui s’élève à jamais…” Anonyme. Le rire de Mai 68 est une forme légère pour deux acteurs et quelques échantillons sonores collectés au sein des archives de l’INA, restituant la tonalité insurrectionnelle des prises de position des étudiants et des ouvriers. En savoir plus

Lecture-spectacle qui résonne #2  : le Grand Vacarme (récits de vie et de mort durant la Guerre de 14–18)
“Je regarde mes mains, ô ces mains toutes rouges  ! ma capote pleine de sang  !…” Édouard Lefort, Souvenirs de guerre. Le grand vacarme est une forme légère pour un musicien et deux acteurs, qui fait écho à la vie quotidienne des Français pris dans la tenaille d’un con it où l’horreur le disputait à l’absurde. En savoir plus
Trois lectures de 51 mots pour dire la sueur en janvier-février
Cette farce poético-politique sur ce qui nous relie au travail (quand il est là, quand il s’en va, que nos bras baissent et que nos yeux n’y trouvent plus demain… à moins que…) se créera fin 2018 / début 2019. Mais c’est tout de suite que nous avons le plaisir de vous inviter à l’une des 3 lectures parisiennes que nous proposons en prologue à cet oratorio contemporain  ! Les 18 janvier (à 15h la sacd beaumarchais), 22 janvier (à 20h30 à l’atelier 44 et 15 février (à 15h au théâtre mouffetard). En savoir plus

Je crie ton nom  : vitalité, oralité, liberté  !
A partir de textes écrits au fil d’ateliers réalisés par la compagnie ces dernières années à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis par des personnes détenues, mélangés à des capsules sonores enregistrées par des enfants (dans le cadre d’un atelier organisé par le TPV), nous voulons mettre en voix et en mouvement une lecture-spectacle ou les mots fusionnent avec la musique électro-inventive du groupe Appat203, offrant sur scène un mélange bondissant des énergies propres au théâtre et au concert…
Restitution hors-les-murs, au Théâtre Paris Villette, dans le cadre du festival Vis-à-vis, le 26 janvier 2018 à 19h. En savoir plus