Mai-juin 2013

Photo © Ernesto Timor

A part ça c’est la fin de la saison…

Le soleil hésite à dire son premier mot, dans les théâtres on prononce “bouclage” et “plaquette” comme les mots de passe-passe d’un renouveau, je pense à la saison qui s’annonce, j’aimerais prendre des cours de karaté, des leçons particulières de chant, nous sortir des griffes de l’ordinaire. Alors je souris, je sautille, je fais moins de compromis, j’aborde le grand entonnoir avec la désinvolture qui s’impose, j’ai des amis qui travaillent avec moi, nous pensons ensemble qu’il serait bon d’être joyeux !

A part ça c’est la fin de la saison…

Textes en l’air, le festival d’écriture contemporaine de Saint-Antoine-l’Abbaye, m’accueillera en résidence pour l’écriture d’Entretiens avec la mer, Comme le chien et Prométhée poème électrique nous parlent d’au revoir, le théâtre Kaze de Tokyo nous attend en août pour la création de Hécube de Matéi Visniec, et Mange ! se dépêche maintenant de s’inventer.

A part ça c’est la fin de la saison…

Il faudra bien que le soleil nous fasse confiance !

François Chaffin

Les rendez-vous de la compagnie

Prométhée poème électrique sera au Festival du Mot qui se tient à la Charité-sur-Loire du 29 mai au 2 juin…
◗ Dernier rendez-vous de la saison au (petit) théâtre de la Cavalerie. Le 25 mai, Ruée #8, autour du projet Autoportaits en attente mené à la prison de Fleury-Mérogis…
◗ François Chaffin est en résidence à Saint-Antoine-de-l’Abbaye en amont du festival Textes en l’air, pour écrire Entretiens avec la mer.
Mange !, prochaine création pour tous les publics à partir de 7 ans, entre en répétition…