Reptile au milieu du gué

Fait froid, mais on est là, on a laissé des traces de pas sur la neige au-dehors, on a branché la machine à café, la sono et les lumières, on a fait craquer les mots dans la musique…

Quatrième semaine de répétitions, le milieu du gué, les textes se racontent sans papier (ou presque), notre scénographie est au complet, Manu a mis de la lumière un peu partout, du rouge un peu partout, des ombres et des coups d’éclat, le plateau s’est couvert de micros, il reste assez de place pour le cri, assez d’espace pour le geste, ça va…

Nous faisons naitre le Reptile, avant-première le 26 mars, le théâtre du Grand Parquet à Paris au début du mois de juin, le festival d’Avignon ensuite, mais après ?

Que va devenir cette création, coincée entre les impératifs des mesures sanitaires, les théâtres empêchés de rouvrir, les saisons à venir majoritairement constituées des reports de programmation, comment respirer au-dessus des problèmes, retrouver le fil avec les publics ?

Tout reste à inventer…

FC


We cannot display this galleryEn résidence au TAG à Grigny du 8 au 12 mars 2021, photos © Ernesto Timor.


Pour tout savoir sur cette prochaine création : Reptile.