Je suis contre la mort

Est-ce que c’est une belle journée pour vivre ?

Je me coltinerai des ciels inouïs  !

Je ne vis que pour jouir et ne jouis que pour vivre…

S’envoler ce serait un bon début…

Elle se dit ça, la Mort : toute ta vie, elle va s’emmerder.

Pourriez-vous définir un peu mieux le périmètre de votre vitalité ?



Le spectacleVersion de pocheSide-project : les Salles d'attenteLe livre

Après Prométhée poème électrique, le Théâtre du Menteur présente Je suis contre la mort, un oratorio sur la force de vie et tout ce que nous tentons pour nous opposer à la crise et aux appels à la résignation. Alors qui pour se jeter en l’air au-dessus des ordinaires, s’allumer entre chien et loup ?
Soulevé par une musique électro-inventive et un verbe impulsif, le spectacle mélange les énergies du théâtre et du concert, faisant écho à nos désirs, à tout ce que nous offre le vivant… Allez, il faut que ça flambe !

Rien que d’y penser moi, le bonheur, je signe. Je persiste. Je dis oui comme à une jeune mariée. Je ne suis pas con, je ne lui dis pas non, je ne manque pas à ma parole, je ne manque plus rien, je suis bien sur le bon chemin, je me repère à la lumière, c’est pas mon truc les cicatrices, je préfère les battements moi, je préfère en douceur, je n’aime que les bonnes nouvelles et je suis contre la mort !

Médias
Teaser vidéo
Extraits d’une captation réalisée par La Pitrerie au théâtre les Hauts plateaux, dans le cadre d’Avignon off 2016.



Photos

We cannot display this galleryToutes photos © Ernesto Timor. Vous serez peut-être également intéressés par ces deux grandes galeries : l’une en répétition, sur ce post de mars 2016 ; l’autre lors de la création, sur ce post de mai 2016.



Extraits audio (captations au festival d’Avignon, juillet 2016)

Djizeuss Krais, 2 mn 20.

Tout changer, 8 mn 56.

Les Montgolfières, 5 mn 51.

Le chien, 9 mn 25.

Extraits de presse

Retrouvez l’intégralité des critiques sur cette page : La presse aime « Je suis contre la mort »

Cri de soulagement et de révolte, parole vive et alerte, Je suis contre la mort affirme par la ferveur du verbe, l’optimisme et la joie comme valeurs de résistance. La verve poétique pour changer le monde, dans un objet théâtral inclassable et total.
Vincent Bessières, La Terrasse, 26 juin 2016

Un ora­to­rio élec­tri­que qui ose por­ter un verbe libre au devant des dis­cours domi­nants, alié­nants, à l’assaut du sen­ti­ment d’impuissance qui ronge le quo­ti­dien.
Marie Baudet, La Libre Belgique, 27 juillet

Qu’il y a-t-il de plus salvateur et humanisant que d’aller voir Je suis contre la mort, où les quatre comédiens/musiciens transpirent la vitalité ! Le texte de François Chaffin est parsemé de décharges électriques qui ont le pouvoir magique de nous fragiliser tout en nous rendant plus fort…
Aurore Bacquié, La Théâtrothèque, 24 juillet 2016

Le concert-théâtre des vivants ! C’est une forme assez spéciale que nous proposent les artistes en croisant un concert moderne et une pièce de théâtre, forme rythmée et dépaysante, humoristique, où les comédiens-musiciens chantent et jouent leur désir de vivre, plus fort que toute autre chose.
Ondine Bérenger, ThéâtreActu, 20 juillet 2016

Vertige exis­ten­tiel, angoisse de vivre, le col­lec­tif tient de bout en bout un humour pince-sans-rire plein de classe qu’on a cru belge jusqu’à décou­vrir que le Théâtre du men­teur est basé en Essonne.
Audrey Santacroce, I/O Magazine, 19 juillet 2016

Sobres, pré­cis, les comé­diens excel­lent à pré­sen­ter la jux­ta­po­si­tion des véri­tés tâton­nan­tes et les stra­ta­gè­mes que l’on uti­lise pour résis­ter à l’angoisse du vide.
Mathias Daval, I/O Magazine, 19 juillet 2016

Je suis contre la mort est fidèle à l’esprit de son « auteur en scène » : élec­tri­que, éclec­ti­que, som­bre, lumi­neux, poé­ti­que. Pure pépite d’or ser­vie dans un écrin explo­sif. Magistral… On est ici loin d’un théâ­tre conven­tion­nel.
Karine Prost, Rue du Théâtre, Coup de cœur du 15 juillet 2016

Le génie de François ‎Chaffin a frappé ! Il réveille les êtres pleins de vita­lité que nous som­mes, dans un ora­to­rio dont il a le secret.
Ouvert aux publics, 13 juillet 2016

Ce spectacle est un oratorio, un chant furieux comme un torrent plein de force et de vitalité. Les voix se lèvent, aussi fortes qu’une autre promesse. « La mort n’existe pas dans le pas d’une danse ! »
Claude Kraif, revue-spectacles.com, 7 juillet 2016

Singulier, joyeux, du chien…
SACD Le magazine, été 2016

 

Actualités de la création
A l’issue de chaque période de résidence, un article a paru sur le site, avec sons, photos et/ou vidéos permettant de suivre la création en cours…

Résidence de mars 2015
Résidence de juin 2015
3e résidence (sept 2015)
Résidence de sept. 2015
4e résidence (oct 2015)
Résidence d’oct. 2015
 
5e résidence (déc 2015)
Résidence de déc. 2015
Résidence de février-mars 2016
Résidence de février-mars 2016
Création en mai 2016
   

 

Affiche de "Je suis contre la mort" - réalisation graphique © Timor Rocks !


Distribution

Texte et écriture scénique : François Chaffin
Musique au plateau : Nicolas Verger et Olivier Métayer (groupe Appat203)
Jeu : Julien Defaye et François Chaffin
Voix enregistrée et regard complice : Céline Liger
Esthétique sonore : Denis Malard
Création lumière : Manu Robert
Graphisme, photos, objets communicants  : Timor Rocks !
Administration de production  : Clément Pichard
Diffusion  : Elodie Couraud
Recommandé à partir de 13 ans. Durée : 1h15.

Dates à venir
Dates passées

◗ le 26 janvier 2016, plateaux de découverte du Conseil départemental de l’Essonne. Plus de détails ici.
◗ le 29 avril 2016 : répétition publique, Salle Pablo Picasso, La Norville. Plus de détails ici.
◗ le 14 mai 2016 : sortie de résidence de création, Centre culturel André Malraux, Fleury-Mérogis. Plus de détails ici.
◗ le 26 mai 2016 : première, Théâtre de la Grange, Brive-la-Gaillarde. Plus de détails ici.
◗ le 24 juin 2016 : présentation publique en sortie de résidence, La Friche, Viry-Châtillon. Plus de détails ici.
◗ du 7 au 30 juillet 2016 : Avignon Off, Les Hauts plateaux. Plus de détails ici.
◗ du 3 au 5 novembre 2016 : théâtre Le Colombier, Bagnolet. Plus de détails ici.
◗ le 29 avril 2017 : théâtre Brétigny, scène conventionnée. Plus de détails ici
◗ le 30 janvier 2018 : ferme de Bel Ebat, Guyancourt.
◗ le 13 février 2018 : théâtre Victor Hugo, Bagneux.
◗ le 20 mars 2018 : Espace Jéliotte, Oloron-Sainte-Marie.
◗ les 27 et 28 mars 2018 : la Maison du Théâtre, Amiens.
◗ le 27 avril 2018 : le Périscope, Nimes.

Production et soutiens

Production : Théâtre du Menteur. Coproduction : théâtre Victor Hugo (Bagneux), Théâtre Brétigny (scène conventionnée). Soutiens : ADAMI, SPEDIDAM, Association Beaumarchais – SACD, villes de Fleury-Mérogis et la Norville, Théâtre de la Grange (Brive), La Friche (Viry-Châtillon), La ferme de Bel Ebat (Guyancourt).
Le Théâtre du Menteur est subventionné par la DRAC Ile-de-France, le Conseil régional d’Ile-de-France et le Conseil départemental de l’Essonne.

jsclm-logos-soutiens-etroit

Je suis contre la mort 
(mais d’accord pour respirer sous votre toit !)

Version de poche du concert de mots Je suis contre la mort

François Chaffin, seul ou en compagnie de Julien Defaye, l’autre voix du spectacle, vous propose de venir à votre rencontre afin de faire résonner vos maisons et appartements des textes et des musiques empruntés à sa nouvelle création.

Avec un micro et quelques instrumentaux enregistrés par les musiciens, il vous donnera à entendre des extraits de Je suis contre la mort dans votre salon ou sur votre terrasse, autour d’un verre et de quelques amis, en toute convivialité. Il vous parlera également d’écriture, de mise en scène, de production, de l’importance du théâtre, de la joie nécessaire qu’il faut opposer à la grisaille ! (Et si tout est pour le mieux entre nous, il vous offrira quelques surprises photographiques…)

Vitalité. Nom commun, féminin, du latin vitalitas. Disposition des corps organisés à opérer les mouvements, les actions qui constituent la vie ; force de vie ; dynamisme ; aptitude à la vie.

Médias

Teaser vidéo
(représentation à La Cavalerie — en mode solo — photographiée par Céline Liger et mise en mouvement et en son par François Chaffin)…

 

 

Graphisme © Timor Rocks - Je suis contre la mort, version poche


Lecture spectacle pouvant se jouer en tous lieux (ne nécessite pas de matériel technique) : en appartement / hors-les-murs / médiathèques / lieux non équipés, etc.

Distribution

Texte de François Chaffin
Musique enregistrée d’Appat203 (Olivier Métayer + Nicolas Verger)
Durée : de 30 à 50 minutes.
Un ou deux acteurs et une bande son.
Recommandé pour tous les publics à partir de 13 ans.

Dates à venir

◗ du 15 au 17 novembre 2017 : Chok Théâtre, Saint-Etienne. 
(à 20h30, au Chok Théâtre, 24, rue Bernard Palissy, 04 77 25 39 32).
◗ du 6 au 10 février 2018 : théâtre du Grand Rond, Toulouse.
◗ le 3 mars 2018 à 16h, Médiathèque Louis Aragon, Bagneux (92)

Dates passées

◗ le 20 janvier 2017 à 19h, Ruée dans les box #4, La Cavalerie, Vert-le-Petit (91).
◗ le 3 février 2017 à 20h, La Grande Bouvêche, Orsay (91).
◗ le 10 mars 2017 à 21h, Le Silo, Méréville (91).
◗ le 24 juin 2017 à 19h, festival de théâtre, St Valéry Sur Somme (80).

Conditions
Contactez-nous pour les conditions !

Les salles d’attente, cascade de petits films photographiques qui explorent cette piste de la vitalité plus forte que les noirceurs, au cœur du propos de Je suis contre la mort. Comme pour le cycle des Black Variations qui avait fait écho à la création d’Entretiens avec la mer, il s’agit d’un joyeux mix expérimental entre l’écriture de François Chaffin et les images d’Ernesto Timor auxquelles s’ajoutent cette fois la création musicale de Nico­las Verger et Olivier Métayer (appat203) et des voix captées en répétition (François Chaffin encore et Julien Defaye). Les salles d’attente ont été postées sur le web et mailées aux abonnés, comme un feuilleton non identifié, d’octobre 2015 à l’été 2016.

Salle d’attente #1 (oct. 2015)
Salle d’attente #2 (nov. 2015)
Salle d’attente #3 (janv 2016)
 
Salle d’attente #4 (mars 2016)
Salle d’attente #5 (juin 2016) !
   
Je suis contre la mort, le livre A l’occasion de la création de Je suis contre la mort, un nouveau volume paraît en co-édition Théâtre du Menteur / Image Latente. Il est disponible à chaque date de jeu et pourra vous être dédicacé à la sortie du spectacle. Les absents se consoleront en le commandant chez tout bon libraire ou plus directement en ligne chez  Image Latente

Un volume soigné qui comporte le texte intégral de Je suis contre la mort, suivi d’un album photo de répétitions et complété d’un bonus multimédia : pistes sonores du spectacle (musiques d’Appat203) et les Salles d’attente (films photographiques d’Ernesto Timor et François Chaffin)…

© Image Latente et Théâtre du Menteur
Le livre chaudement sorti de fabrication…